Le Gothique

Index par termes liés

Mots clefs

  • parchemin
  • enluminure
  • Michel
  • saint
  • auréole
  • dragon
  • chevalier
  • archange
  • illustration
  • gothique
  • carte europe
    • origineOrigine géographique
    • circulationAires de circulation
    • conservationLieu de conservation actuel
    zoom-carte

    Les fiches les plus recommandées sont :

    Le Combat de saint Michel et du dragon

    Nom

    Vers 1330

    Style

    Cette enluminure isolée du début du XIVe siècle, très probablement due à un artiste colonais, représente une scène fréquemment illustrée au cours de la période gothique : le combat de saint Michel et du dragon.

    Décrit dans l’Apocalypse (12,7), ce combat oppose l’archange Michel au dragon à sept têtes qui personnifie le Diable. Saint Michel est un archange guerrier et un défenseur de la foi, un chevalier qui protège l’Église contre le mal. Sa fonction protectrice explique la popularité de ce personnage dont les représentations sont très nombreuses. Certains lieux lui sont même entièrement dédiés, le plus connu d’entre eux étant le Mont Saint-Michel en Normandie. Si sa représentation la plus fréquente – le combat contre le dragon – insiste sur son aspect guerrier, il peut également jouer un rôle d’intercesseur lors du Jugement Dernier ; en effet, c’est lui qui effectue la pesée des âmes.

    Le saint est ici représenté selon son iconographie canonique : debout, victorieux, il domine le mal en enfonçant sa lance dans la gueule du dragon vaincu. Saint Michel, nimbé d’une auréole, peut être distingué de saint Georges – lui aussi confronté à un dragon dans les Écritures – par la présence d’une paire d’ailes dans son dos. La scène se situe dans un espace non défini, le premier plan se détachant sur un arrière-plan uniforme réalisé à la feuille d’or (tout comme l’auréole du saint).

    La mise en place de la représentation révèle une grande virtuosité de la part de l’auteur de cette enluminure ; un bandeau rectangulaire animé de motifs géométriques sert d’encadrement à la scène. À la verticalité de l’archange répond l’horizontalité du dragon. Alors qu’ils luttent, les corps forment des courbes gracieuses. La lance de saint Michel crée une longue diagonale qui traverse la composition de part en part, guidant le regard vers le monstre qui va être anéanti et renforçant l’effet dramatique. À la rigueur des lignes pures de la lance répond le bouillonnement du drapé de la cape de saint Michel qui sert de contrepoint, suggérant le mouvement induit par l’action représentée, plus sensible dans les vêtements que dans le corps majestueux et quelque peu figé de l’archange.
    Le jeu des rappels et correspondances est également très subtil ; les tons de bleu et d’orangé (couleurs complémentaires) dominent à la fois dans le costume de l’archange, sur le corps du dragon et dans l’encadrement rectangulaire. De même, les ailes du saint sont peintes à l’aide des mêmes couleurs que celles du monstre. Enfin, aux motifs géométriques de l’encadrement répondent les motifs floraux de l’intérieur de la cape de saint Michel.
    Avec une grande audace, l’artiste a suggéré la vigueur du mouvement en superposant la scène du combat au rectangle qui la délimite. C’est ainsi que le haut et l’extrémité des ailes de l’archange, quelques plis de sa cape, mais également la tête, les pattes et la queue du dragon, mordent sur les marges de la composition. Certains éléments brisent même le mince cadre doré qui les délimite ; c’est notamment le cas de l’extrémité de la tête du dragon, de celle de l’aile de saint Michel mais surtout du sommet et de la pointe de sa lance. La superposition des plans, les jeux sur les marges et le cadre, compensent le manque apparent de profondeur du à l’absence d’arrière-plan.

    Attribuée à la sphère germanique en raison de l’opacité des couleurs utilisées et de l’exagération gestuelle, cette enluminure serait l’œuvre d’un artiste colonais. Elle témoigne également d’une connaissance de l’art anglais de l’époque, par son sujet, largement traité par les artistes Outre Manche.

    JFC

    Fiches Liées :